Avant l’achat, il est important de se renseigner sur les notes obtenues aux crash test pour les différents sièges auto que l’on a en vue. Il existe deux organismes en Europe qui pratiquent des crash test sur les sièges auto.

Le premier est l’ADAC (Allgemeiner Deutscher Automobil-Club). Il s’agit d’une association allemande. Et le second est le Club TCS (Touring Club Suisse). Les crash tests sont effectués avec une Golf Volkswagen. Pour les tests d’ergonomie et d’installation, il s’agit de Galaxy Ford, Golf Volkswagen ou Conquecento Fiat. 

Les carrosseries des voitures sont installées sur des chariots de contrôle qui seront ensuite lancés à pleine vitesse contre un mur très solide. Chacun des mannequins est installés sur chaque place du véhicule, en position assise et dans certaines situations allongées également.

Sur quels critères s’effectuent ces tests ?

Conducteur d'une voiture vu depuis le siège auto d'un bébé

La détection de substances nocives

Chaque pièce du siège qui pourrait entrer en contact avec l’enfant est testée. Ils s’assurent qu’il n’y a aucun produit nocif qui pourrait altérer la sécurité de l’enfant.

La sécurité

Lorsque les mannequins sont installés dans le véhicule, le chariot de contrôle est lancé à 60km/h pour un choc frontal et à 50 km/h pour un choc latéral. Cela permet de vérifier l’efficacité de maintien des sièges. Il y a également un groupe d’évaluateurs qui jugent, en plus de cela, les possibilités de réglage de la ceinture en fonction de la taille de l’enfant, le guidage de la ceinture ainsi que la stabilité du siège une fois fixé au véhicule.

L’ergonomie

Lors de ce test, ils évaluent la facilité d’installation et de désinstallation du siège auto. Mais aussi, la facilité d’installation de l’enfant dans le siège ainsi que le volume et la position du siège dans le véhicule. Et pour finir, la sécurisation de l’enfant, le confort et l’espace disponible pour l’enfant une fois installé dans le siège, le confort de celui-ci (sur une multitudes de critères : rembourrage, vue, espace etc). Et enfin, ils évaluent la compréhension et la clarté du mode d’emploi.

Les finitions et le nettoyage

Avec ce critère, ils évaluent la facilité de démontage et de nettoyage de la housse et des accessoires disponibles avec le siège. Mais également la qualité de finitions globale du produit.

La notation finale

Cinq étoiles attribuées à un siège auto suite à un crash test de sieges auto

Les deux organismes utilisent les mêmes critères d’évaluation lors des crashs test. En revanche, leur système de notation est différent.

L’ADAC

Leur système de notation se présente comme suit : ++ (très bien), + (bien), 0 (satisfaisant), ? (suffisant) et – faible.

Une fois chaque critère noté avec cette méthode d’évaluation, une moyenne est faite permettant donc de donner une évaluation globale du produit. Cette note se veut la plus précise possible.

Le TCS

Leur système de notation se présente sous forme d’une note allant de une à cinq étoiles (non recommandé, recommandé avec réserve, recommandé, très recommandé, excellent). Comme pour l’ADAC, il s’agit d’une moyenne des précédents critères.

 

Voici une vidéo explicative pour savoir comment se déroule les crashs-tests :

 

 

Les critères d’évaluation des crash test sur les sièges auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.