Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe des catégories (ou groupes) qui répertorient les sièges auto. Ces groupes sont classés en fonction de la taille et du poids de l’enfant. Cela permet d’avoir un siège qui s’adapte au mieux à la morphologie de l’enfant.

Depuis le 1e janvier 1992, il est obligatoire d’utiliser un siège auto jusqu’au 10 ans de l’enfant. Ce siège doit être homologué et adapté à la taille de l’enfant.

L’homologation

Petite fille dans son siège auto

L’homologation en vigueur (R44-04) définie 5 groupes regroupant les différents sièges auto :

  • Le Groupe 0 (de 0 à 10 kg) : ce groupe est réservé aux cosy mais principalement aux nacelles.
  • Le Groupe 0+ (de 0 à 13 kg) : ce groupe contient les sièges « naissance » mais qui sont uniquement dos à la route.
  • Le Groupe 1 (de 9 à 18 kg) : ce groupe contient les sièges du 2ème âge avec harnais obligatoire, qu’ils soient dos ou face à la route.
  • Le Groupe 2 (de 15 à 25 kg) : ce groupe recense les rehausseurs comprenant un dossier et également quelques sièges auto modulables.
  • Le Groupe 3 (de 22 à 36 kg) : ce groupe comprend les rehausseurs avec ou sans dossier.

 

L’étiquettage

Etiquette apportant les conditions du siège auto suite à l'homologation

Chaque siège auto doit, après homologation, comporter une étiquette de certification. Cette étiquette est de couleur orange et comporte l’appellation « ECE R44/04 Universal ». Vous y trouverez également mentionné le poids maximum que le siège peut supporter. Un grand E entouré est la marque d’homologation européenne. Le chiffre qui y est accolé correspond au pays où à été réalisé l’homologation. Il s’agit du 1 pour l’Allemagne, 2 pour la France, 3 pour l’Italie. Ce sont dans ces trois principaux pays qu’on lieu les homologations.

La norme I-Size

Employé travaillant sur la nouvelle norme iSize pour les sièges auto

Depuis le 9 juillet 2013, une nouvelle norme européenne relative aux sièges auto a été prononcé. Appelée norme I-Size, vous la verrez aussi parfois nommée « réglementation R129 ». Celle-ci a pour objectif de s’assurer de la sécurité de vos enfants. La précédente norme évoquée, la ECE R44, avait plus de 30 ans ce qui nécessitait un nouveau volet.

Cette nouvelle norme a plusieurs nouveaux objectifs :

  • Une sécurité optimale. Le système Isofix est maintenant fortement conseillé pour chaque siège comportant cette norme. Cela permettra aux parents d’être assurés que le siège est bien fixé. Plus de doute concernant le positionnement correct de la ceinture de sécurité.
  • La catégorisation des différents sièges auto se fait maintenant en fonction de la taille de l’enfant. Alors qu’avec la précédente norme, c’était en fonction de son poids. Ce qui facilite grandement le choix du siège auto.
  • Les crashs tests latéraux sont désormais obligatoires. Cela a permis d’optimiser les protections latérales des sièges. Et ainsi assurer une sécurité optimale en cas de choc latéral.
  • Les mannequins utilisés lors des crashs-tests ont également été revus. Ils sont désormais plus réalistes. Ils ont été « fragilisés ». En effet, les bébés mannequins utilisés précédemment n’étaient pas assez fidèles aux corps des bébés.

Actuellement, vous pouvez encore trouver des sièges auto comportant les deux normes dans le commerce. Mais petit à petit, l’ancienne norme R44 disparaîtra. La volonté européenne est qu’il n’y ait plus que des sièges i-Size comportant le système de fixation Isofix.

A lire également notre sélection des meilleurs sièges auto :

Quelles catégories de siège auto faut-il choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.